Open Education Global Conference 2022 : retour sur l’application multilingOEG22

Aperçu de l'application multilingOEG

L’application multilingOEG22 a été une des grandes nouveautés de la conférence Open Education Global. OEG22 a fait le pari inédit et novateur d’une conférence multilingue en présentiel. Dans ce contexte, l’application a permis à des intervenant.es en plus de 4 langues (anglais, arabe, espagnol, français) de s’exprimer dans leur langue de prédilection devant une assemblée hétéroclite composée notamment de personnes ne connaissant pas la langue. Ces personnes pouvaient alors suivre le discours et donner leurs ressentis en temps réel, depuis leur téléphone ou ordinateur, grâce à l’application.

Les deux dernières années ayant fortement été marquées par le COVID, de nombreux événements ont dû être reportés, voire annulés. Cela a été le cas de l’édition 2021 d’Open Education Global Conference, qui devait initialement avoir lieu à Nantes, en septembre 2021. À la place, une semaine avait été maintenue en 100% distanciel avec, au programme, 23 webinaires et 21 activités asynchrones. Pour cette édition, 500 personnes, de 54 nationalités différentes, étaient inscrites.

Lors de l’édition 2021, l’un des enjeux était le multilinguisme et il était ainsi possible de présenter en français, anglais, espagnol, arabe, chinois (avec le russe, il s’agit des 6 langues officielles de l’Organisation des Nations Unies) : les retours d’expérience ont été très positifs.

Alors, quand l’édition 2022 a pointé le bout de son nez, en présentiel cette fois, l’accent a de nouveau été mis sur la question du multilinguisme. Ainsi, comme nous vous en parlions ici, c’est l’une des raisons pour lesquelles l’application multilingOEG22 a été développée. 

En effet, lors d’événements internationaux, la langue constitue souvent une barrière pour de nombreuses personnes. Or, dans le domaine de l’éducation, cela constitue un problème majeur s’ajoutant aux autres barrières nuisibles à l’enseignement et à l’apprentissage. 

Photo de l’équipe de la Chaire RELIA, au sein de laquelle a été développée l’application multilingOEG22 (contrairement au reste de l’article, cette image n’est pas libre de droits)

Qu’est-ce qu’est l’application multilingOEG22 ?

L’application multilingOEG22 est comparable à un jeu de LEGO où des briques s’assemblent pour former un grand tout.
La première brique n’est autre que la reconnaissance vocale et sa transcription, réalisées grâce à une technologie asynchrone permettant de reconnaître du contenu en temps réel.
La deuxième brique, celle de la traduction, utilise une technologie de traduction neuronale pré-entraînée fournie par l’API Cloud Translation. 
Le but de la dernière brique, celle de la visualisation, est de fournir un élément à la fois intuitif et esthétique, pour permettre aux participant.es de comprendre quels sont les mots sur lesquels se concentrer, essayer de condenser un grand nombre d’informations en un minimum de visualisation. Pour ce faire, c’est le nuage de mots qui a été utilisé.

Aperçu de l’application multilingOEG

Il convenait également de trouver la manière de réunir et présenter cet ensemble d’informations. Un site web a donc été développé, afin que les participant.es puissent accéder à l’outil via une URL.

Waouh, tant de technique et d’expertise, mais qu’est-ce que cela donne, en vrai ? Pour le savoir, vous pouvez visionner cette vidéo.

Le projet en quelques chiffres

D’un point de vue quantitatif, l’application, lors des trois jours du congrès, c’était :

  • au total, 10 heures et 21 minutes d’enregistrement ;
  • 63 620 interactions entre les briques et le site web, dont 20 837, 26 968 et 15 815 respectivement pour les 23, 24 et 25 mai ;
  • 104 likes : 73 et 31, respectivement pour les 24 et 25 mai ;
  • 28 dislikes: 15 et 31, respectivement pour les 24 et 25 mai ;
  • au total, 3 088 nuages de mots ont été générés, dont 1705 et 1383 respectivement pour les 2 derniers jours ;
  • la moyenne d’actualisation, entre deux nuages de mots, était de :
    • 14 secondes le 24 mai ;
    • 9 secondes le 25 mai ;
    • 11 secondes en moyenne pour les 2 jours.

Quelles perspectives ?

L’application a été déployée, en avant-première, lors des trois jours du congrès, mais il s’agit d’une application qui pourrait s’adapter et être utilisée dans d’autres contextes, tels que : 

  • tout événement (conférence, congrès, etc.) lors duquel une approche multilingue serait souhaitée et/ou nécessaire ;
  • le suivi de cours, dans leur propre langue, pour des étudiant.es en échange international ;
  • du sous-titrage d’une ou plusieurs langue(s) simultanément ;
  • l’utilisation comme moteur de traduction, qui fonctionnerait à partir de données audio en entrée ;
  • etc.

Vous êtes intéressé.e et souhaitez en savoir plus ? Vous souhaitez assister à une démonstration en direct ? Pour voir cela en français, anglais et espagnol, rendez-vous ici.

Et pour la démonstration complète en temps réel de l’application, lors de la conférence de Dr. Sian Proctor à OEGlobal 2022, c’est ici.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : chaireunescorelia@univ-nantes.fr

Licence Creative Commons

Sauf indication contraire, l’ensemble des contenus de ce site https://chaireunescorelia.univ-nantes.fr/ est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.